Actualités

Face à Steenvoorde, Pays de Cassel a sombré

Pays de Cassel a pris l’eau de toutes parts, hier après-midi, sur le terrain de Steenvoorde. L’équipe de Nicolas Guilbert s’est imposée largement et logiquement dans le derby flamand et s’installe sur la troisième marche du podium avec désormais six points d’avance sur Malo. Steenvoorde a sûrement livré le meilleur match à domicile de la saison, le score reflétant réellement la physionomie de la rencontre et récompense le réalisme des Steenvoordois et sanctionne en même temps la fébrilité d’une équipe du Pays de Cassel décevante dans tous les compartiments du jeu.

Une première période durant laquelle Pays de Cassel n’a jamais existé, voila le résumé de la production insipide du leader pendant les 45 premières minutes. Il faudra un Lacherez vigilant pour éviter l’ouverture du score (8 e , 21 e , 29 e ) La ténacité des Steenvoordois bien aidée par la passivité d’une équipe spectatrice sera récompensée avec une superbe demi-volée de Carpentier (1-0, 29 e ) et une tête rageuse de Depriester (2-0, 35 e ). Pays de Cassel pouvait s’estimer heureux de n’être mené que 2-0 à la pause tant les Steenvoordois avaient dominé les débats.

En début de seconde période, Pays de Cassel sortait timidement de sa coquille et gagnait davantage de duels et surtout parvenait à récupérer plus de ballons. Les joueurs de Cyrille Strobbe s’offraient une grosse occasion par Bogdanski (48 e ). Malheureusement l’embellie ne va durer que vingt minutes. Pire, sur une contre -attaque orchestrée par Bertheloot, Rudent détournait le ballon au fond de ses propres filets pour le plus grand plaisir des 300 spectateurs acquis à la cause locale (3-0, 81 e )

Pays de Cassel revient bredouille de son plus court déplacement de la saison avec beaucoup de regrets mais aussi pas mal de questions sur sa production d’ensemble à une semaine d’un nouveau derby face à Esquelbecq.

STEENVOORDE – PAYS DE CASSEL : 3-0 (2-0).

Arbitre : M. Bonnement.

Buts : Carpentier (29 e ) Depriester (35 e ) Rudent (81 e ).

 

Crédits photo et texte : PATRICK PATOU (La Voix des Sports)


0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *